AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez | 
 

 Les Chroniques de Mort Sûre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
WITCH KING
Icare

avatar

Masculin
Messages : 724
Age : 28

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Mort Sûre   Lun 13 Fév - 10:43

Très bonne chronique encore une fois Louve ! tu m'as donné envie de le lire :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gamersland.leobaillard.org/
louve

avatar

Féminin
Messages : 608
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Mort Sûre   Lun 13 Fév - 10:59

il est très court et très prenant! je vous le conseille ^^

merci pour vos avis sur cette chronique =)






Merci pour vos cadeaux :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mort-sure.forumactif.com/forum
louve

avatar

Féminin
Messages : 608
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Mort Sûre   Mer 22 Fév - 23:34

Et revoilà une petite chronique pour vous ( le même auteur mais j'en suis fan ^^)




Fiche Technique

Titre : Coldheart Canyon
Auteur : Clive Barker
Date de Parution : 2007
Editeur : J'ai lu
Nombre de Pages : 736
Prix : 9.40€


Résumé

Star de cinéma sur le déclin, Todd Picket décide, afin de s'achetre quelques mois supplémentaires au sommet du box-office, de recourir secrètement à la chirurgie esthétique. Le résultat, catastrophique, l'oblige à trouver en urgence une demeure à l'écart du feu des projecteurs. Ce sera Coldheart Canyon, l'ancienne résidence de Katya Lupi, gloire de l'âge d'or hollywoodien dont on disait qu'elle y donnait autrefois des soirées de débauche très prisées par le gotha mondain. De découvertes étranges en surprises macabres, Todd s'apercevra — à ses dépens — que les rumeurs étaient bien en deçà de la réalité.



Mon avis :

En débutant ce roman, je savais que j’allais lire une histoire étonnante avec un style d’écriture hors du commun.
Déjà la couverture m’avait fait de l’œil ainsi que la quatrième de couverture. Mais j’étais loin de me douter que j’allais avoir sous les yeux un vrai coup de cœur !
L’histoire débute avec une actrice du nom de Katya Lupi. Une véritable star du fait de sa beauté ténébreuse. Elle est une gloire de l’âge d’or Hollywoodien alors que les films étaient muets. Grâce à Zeffer, elle se verra offrir une fresque peinte sur des carreaux et qui recouvrent une pièce entière. Dès lors, la vie à Coldheart Canyon, le palais de la jeune actrice ne sera plus jamais la même. Et puis on passe à une époque plus moderne avec une autre star du nom de Todd Pickett, un jeune homme très beau mais qui n’est pas un très bon acteur, ce qu’on découvrira au fur et à mesure de l’histoire. Celui-ci après un lifting qui a échoué, cherchera à se cacher dans un endroit isolé pour éviter d’avouer à ses fans et à tout Hollywood qu’il a eu recours à la chirurgie esthétique et que l’opération est un échec. Il se retrouvera donc à Coldheart Canyon avec Marco, son garde du corps et il tombera très vite sous le charme des lieux. Mais c’est lorsqu’il fera la connaissance de Katya que tout va basculer.

Concernant l’histoire, j’ai adoré la complexité de l’intrigue. Il ne s’agit pas juste d’une fresque dans ce roman qui a des pouvoirs étranges, mais aussi d’un acteur qui va tenter de survivre à la folie de la célébrité, d’une fan obsessionnelle qui viendra lui sauver la vie, afin de pimenter la sienne, trop terne. Et dans l’intrigue de la fresque, on découvre une autre intrigue, celle de la chasse. Le duc Goga qui tua malencontreusement le fils de Lilith et du Diable, un enfant chèvre, est maudit. Il doit chasser à jamais jusqu’à ce qu’il retrouve le fils de Lilith et le lui rende, vivant. L’histoire peut sembler très compliquée mais au fur et à mesure de la lecture, tout s’éclaire et on découvre un royaume riche en créature, des personnages vraiment très attachants et une histoire des plus originales !
J’ai été totalement conquise, envoûtée, amoureuse de cet univers et de l’histoire que Clive Barker nous offre. Mais je pense qu’il est important de préciser que certains passages (beaucoup même) sont à la limite de la pornographie et de l’horreur et qu’il serait préférable de déconseiller ce roman à de trop jeunes personnes ou aux âmes sensibles, car ici aucun détail n’est mis de côté. L’auteur nous raconte tout, nous confie tout, sans omettre un seul détail, aussi horrible soit-il.
Ainsi tout le monde a le droit à son petit quart d’heure cochon dans le roman et même l’héroïne Tammy, se voit toucher la poitrine par l’enfant du diable ! (il prendra d’ailleurs énormément de plaisir à toucher et embrasser cette poitrine car Tammy est une femme obèse à la poitrine corpulente, et jamais l’enfant chèvre n’en avait vu de pareil.)

Sur les personnages je les ai tous plus ou moins adoré. On a Katya, une garce très belle qui sera la source des problèmes de notre héros Todd. Katya. On ne peut pas vraiment l’adorer, mais on ne peut pas la haïr non plus. Au fond, je pense qu’elle cherche juste à être aimé et à se venger d’une enfance où elle était prostituée par sa propre mère. On ressent la douleur avec elle de perdre Todd, mais en même temps la manière dont elle agira vis à vis de certains personnages qui auraient donné leur vie pour elle, nous donne envie de la voir mourir en souffrant, comme elle fait souffrir des centaines d’âmes. Car les fantômes de ce roman ne sont pas mauvais. Ils sont juste torturés, ils souhaitent retourner dans le Pays du Diable. Retrouver un peu de bonheur et de jouissance comme s’ils étaient toujours vivants.
Concernant Todd, je suis très mitigée à son égard. Il est le stéréotype du beau gosse qui ne pense qu’à lui mais au fond il est très seul et lorsque Katya lui proposera de rester avec lui, il ne réfléchira pas au début et il acceptera sans poser de questions toutes les choses étranges qu’il verra ou fera.

Mais mon personnage favori c’est Tammy. Cette femme banale et obèse et la directrice du fan club de Todd. Elle ne le connaît pas personnellement et lorsqu’il disparaît étrangement, elle décidera de partir à sa recherche. C’est par un grand hasard qu’elle découvrira qu’il se cache à Coldheart Canyon et ce qu’il lui est arrivé. Tammy est une femme au fort caractère qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense mais en même temps elle est altruiste et douce, et j’ai trouvé magnifique le passage où elle berce l’enfant du diable, sans être effrayé par son apparence à moitié animale.
Elle sauvera la vie de notre héros et de biens d’autres personnes en devenant une femme courageuse et téméraire. Elle laissera sa peur de côté pour devenir une véritable héroïne.

En bref j’ai trouvé ce roman magistral. Un concentré d’horreur, de drame, d’érotisme, de créatures enchanteresses, de stars et surtout une excellente critique d’Hollywood et de cet univers plein de paillettes et de strass. L’auteur qui au départ ne voulait que critiquer cet univers s’est laissée portée par son imagination pour nous offrir un roman magnifique !
Un vrai coup de cœur pour ma part !!


Les plus :
- Un univers grandiose et sombre
- Une histoire qui en fera frémir plus d'un
- Un bestiaire de créatures toutes plus écœurantes les unes que les autres
- Le style de l'auteur qui vous fera intégrer l'univers dès le début
- Des personnages ni bons ni foncièrement mauvais.


Les moins :
- Des passages qui heurteront la sensibilité des âmes sensibles






Merci pour vos cadeaux :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mort-sure.forumactif.com/forum
louve

avatar

Féminin
Messages : 608
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Mort Sûre   Lun 2 Avr - 12:16




Fiche Technique

Titre : Le premier sang
Auteur : Sire Cédric
Date de Parution : mars 2012
Editeur : le pré aux clercs
Nombre de Pages : 508
Prix : 19.50€


Résumé

Les plus grandes terreurs naissent dans l’enfance et prennent racine au plus profond de nous.
Qu’est-ce qui les fait resurgir ? Sommes-nous capables de les surmonter ?
Par une nuit d’hiver glacée, deux flics de la criminelle, partis pour surveiller un parrain de la drogue en banlieue parisienne, mettent les pieds dans une étrange affaire. Leur principal suspect est mort brûlé vif dans son appartement et les méthodes employées ne ressemblent pas à un règlement de compte. Eva Svärta, la policière albinos, dominée par le désir obsessionnel de retrouver le meurtrier de sa mère et de sa sœur jumelle, pressent un danger imminent. Et si les fantômes du passé se mettaient à reprendre vie ? Hallucination ou réalité ?
À travers ce nouveau roman étonnant de maturité, Sire Cédric ramène son héroïne aux origines du mal qui l’empoisonne. Le vertige qui la submerge progresse tout au long de l’intrigue, impitoyablement, terriblement. Vos nuits n’ont pas fini de vous surprendre.

Mon avis :

Ce roman est un véritable coup de coeur, comme je m'y attendais!

Du style il est mature, travaillé, fluide. Les pages vont défiler à une vitesse folle me faisant sans cesse dévorer chaque mot du roman. Les descriptions et scènes d'actions se mélangent habilement pour à aucun moment nous couper dans notre élan de lecture.

L'histoire est juste wahou! Je n'ai pas lu de fièvre et de sang mais je compte bientôt le découvrir, seulement cela ne m'a aucunement gêné pour lire le premier sang. Et c'est là qu'on voit que l'auteur a un talent fou puisqu'on comprend très vite ce qu'il a pu se passer dans le roman précédent avec comme héroïne Eva. Ici l'enquête est saupoudrée de beaucoup d'événements fantastiques pour mon plus grand plaisir! Rituels, sacrifices, fantômes, hallucinations, l'auteur ne se gêne pas pour exploiter le plus de paranormal possible dans son enquête et plus on avance plus on se rend compte que le final sera étonnant et grandiose! Il y a certains passages assez oppressants et étouffants surtout cette scène avec les spectres des chevaux qui est vraiment très bien écrite. Ce que j'ai aussi vraiment aimé c'est qu'on découvre les pièces du puzzle en même temps que nos héros même si pour certaines choses j'avais un petit wagon d'avance sur eux, notamment les pièces du puzzle retrouvé enterré avec les sacrifices. Je savais où cela mènerait. L'autre chose que j'ai plutôt apprécié c'est qu'il n'y a pas vraiment de bien contre le mal dans ce roman. Parce que nos héros sont loin d'être parfait. Nos victimes et coupables sont aussi entre les deux puisqu'au fond ils veulent réussir leur vie, même s'ils s'y prennent très mal. En tout cas l'histoire est vraiment énorme et je me demande où l'auteur va puiser toutes ses ressources et surtout toute cette imagination. Parce que l'air de rien le tout est cohérent et même crédible! L'histoire c'est une simple enquête criminelle qui va plonger dans une atmosphère de magie rouge ( la magie du sang et de la mort) avec une découverte qui va vous étonner!

Des personnages j'ai craqué sur Eva! Cette policière albinos, souvent jugée de par son apparence qui cache de profondes blessures en elle m'a beaucoup plu. Elle essaye de rester de marbre face à certaines situations mais dès qu'il s'agit d'un autre policier on sent vite qu'elle est attachée à lui et qu'elle le fuit pour le protéger d'elle et se protéger elle de lui puisqu'elle a beaucoup trop souffert par le passé et ce, dès son plus jeune âge. Eva est intelligente et forte et j'ai eu beaucoup de peine pour elle et pour tout ce qu'elle va subir au cours du roman. Alexandre Vauvert m'a aussi beaucoup plu. Il est exactement comme Eva. Et c'est ce qui les rapproche le plus je pense. Je suis contente de voir que jusqu'au bout il ne cessera d'être son allié le plus proche et de voir leur relation ainsi évoluer!
Autre coup de coeur pour Madeleine Reich. Cette femme qui au fond n'est qu'une victime d'une erreur de jeunesse. Cette femme qui perd tout ce qu'elle aime à cause d'une promesse et de la peur qu'elle ressent face à Louis, ce dangereux psychopathe qui n'est même plus humain mais une entité démoniaque.

En bref, un sans faute pour ce nouveau thriller que j'ai adoré et qui va me permettre de vite découvrir d'autres romans de l'auteur comme de fièvre et de sang par exemple! Un thriller fantastique mémorable, intrigant, addictif! A lire de toute urgence!

Les plus :
* une histoire mouvementée
* des personnages attachants
* des scènes écrites d'une main de maître
* un style efficace qui va vous emmener avec lui dans une sombre histoire de magie






Merci pour vos cadeaux :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mort-sure.forumactif.com/forum
louve

avatar

Féminin
Messages : 608
Age : 30
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Mort Sûre   Mer 16 Mai - 18:38




Fiche Technique

Titre : Battle royale
Auteur :Koushun Takami
Date de Parution : 2008
Editeur : le livre de poche
Nombre de Pages : 830
Prix : 8€


Résumé

Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de "Battle Royale". Chaque année, une classe de 3ème est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un survivant...
Ceci afin de servir d'exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades.

Mon avis :

Ce n'est pas une découverte car je suis fan du film et que j'ai pu dévorer les mangas, même si ceux-ci ne m'avaient pas réellement plu, visant trop le gore et le trash sans rien apporter de plus à l'histoire. Par contre le roman m'a beaucoup plu!

Le style est assez rapide tout en restant fluide. L'auteur nous offre quelques descriptions de ci de là mais rien de très pointilleux dans le sens où nous sommes dans un jeu violent et mortel et l'auteur parvient à instaurer un rythme effréné pendant plus de 800 pages. De ce fait, on est à cent à l'heure tout comme nos personnages et les pages défilent rapidement. J'ai aussi aimé les dialogues qui ne sont pas très présents puisque bon nombre de personnages vont évoluer en pleine solitude.

L'histoire est captivante. On compare souvent Hunger Games à Battle royal et c'est une erreur. Battle royal est un jeu violent où on envoie une classe de troisième de 42 élèves pour s'entre-tuer. Ce sont pour la plupart des amis, des couples, des connaissances et depuis des années et on leur demande de s'entre-tuer pour le bien de la nation. Car Battle royal est un message avant tout. L'histoire évolue dans une atmosphère où le gouvernement décide de tout et empêche les japonais de penser par eux-mêmes. Aussi le rock est interdit par exemple, musique qui est selon l'état propice à la propagande. Le dirigeant décide de tout et peut se permettre de liquider qui il veut, quand il veut, avec le mobile qu'il décide. Autre erreur, dans Battle royal la folie est grandissante et certaines zones de l'ile deviennent interdites pour nos pauvres adolescents. Si un élève s'y trouve, le collier qu'il a autour du cou explose, le tuant sur le coup. Plus barbare je ne vois pas. On suit donc ces 42 élèves et j'avoue que parfois c'est hardue dans le sens où leur prénom et nom sont assez similaires. Evidemment le jeu démarre très vite et on assiste à la mort plus ou moins barbares, cruels voire imprévisibles de plusieurs dizaines d'adolescents. Certaines morts sont vraiment tristes et m'ont plus ou moins émue, alors que d'autres auraient pu être éviter mais nos ados ont peur, et ils tentent de survivre, se méfiant de leurs anciens camarades.
Et puis soudain le roman nous offre une petite lueur d'espoir, nous prouvant qu'au fond tous les êtres humains ne sont pas foncièrement mauvais. Le final je l'ai trouvé différent du film. Aussi je recommande la lecture du roman ( même si 830 pages ça peut paraître beaucoup c'est en fait très rapide) avant de visionner le film qui gâche beaucoup de choses. Dans le roman on en apprend davantage sur les personnages, on entre dans leur subconscient.

Des personnages donc, cela me sera difficile de parler de ces 42 adolescents ( enfin je dirais davantage 35 puisque certains n'apparaissent pas beaucoup et meurent vite). J'ai apprécié le courage de Shûya qui va tenter de sauver la fragile Noriko avec l'aide de Kawada, un survivant qui n'a peur de rien. Sakamochi est un personnage cruel et qui m'a donné envie de vomir. Un homme détestable qu'on aimerait voir souffrir!

En bref, Battle Royal est un vrai bijoux d'horreur et de découverte de l'âme Humaine. Il permet d'évaluer les actes de personnes se connaissant face à la mort. C'est juste un grand classique du cinéma Japonais mais surtout un grand classique de la littérature japonaise horrifique et je le recommande plus que vivement, surtout si vous avez adoré le film car ici la fin est différente et meilleure! Ce n'est pas un coup de coeur puisqu'ayant vu le film je n'avais aucun suspens en lisant le roman mais ce n'est pas loin!


Les plus :
* une histoire horrible!
* Une multitude de personnages variés pour pouvoir s'attacher à l'un d'eux
* des scènes vraiment horribles
* un style efficace assez addictif dans sa manière de traiter les meurtres






Merci pour vos cadeaux :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mort-sure.forumactif.com/forum
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Chroniques de Mort Sûre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Chroniques de Mort Sûre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [DECES] Karl Malden est mort.
» La mort est une journée qui mérite d'être vécue
» L'écran bleu (Bsod):Écran bleu de la mort
» Les Chroniques Royales N°4
» atomiseur mort ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Sentiers de la Perdition :: ♦ Le Bosquet du Repos ♦-